Le contexte des moyens de paiement en 2020

Les moyens de paiement destinés aux professionnels représentent un marché spécifique que se partagent aujourd’hui de nombreux acteurs comme des néo-banques, des fin-techs ou des banques traditionnelles. Les entreprises choisissent donc entre les différents prestataires de paiement et complètent leur offre par les cartes carburant afin de pouvoir régler leur poste de dépenses le plus important. A ces cartes de paiement et cartes carburant, les sociétés ayant les salariés mobiles, doivent souvent ajouter un prestataire de gestion de notes frais permettant de simplifier et d’automatiser cette tâche administrative inévitable. La crise sanitaire du Covid-19 en 2020 a apporté ses propres particularités à ce contexte spécifique.
La crise du Covid-19 bouscule la donne

Durant de nombreux mois de la crise et aujourd’hui encore, il est devenu impératif de pouvoir travailler à distance. De plus, en raison d’augmentation de personnel au chômage partiel ou de personnel licencié, le nombre d’employés a été souvent réduit. Les salariés en place doivent donc souvent gérer un périmètre de territoire plus important et faire bien plus de kilomètres qu’auparavant.
La carte C2A est la seule sur le marché à s’adapter à toutes les conditions de travail et évolue avec le contexte grâce aux possibilités offertes par le paramétrage en ligne. Elle propose une offre complète permettant de payer le carburant mais aussi les autres dépenses professionnelles, et intégrant un logiciel de gestion des notes de frais. Pas besoin donc de multiplier les moyens de paiement dans le portefeuille de ses salariés puisque la carte C2A possède toutes les caractéristiques nécessaires.
Quelle solution de paiement privilégier ?

Comme nous l’avons vu, il est devenu nécessaire d’adapter les outils de paiement, tout cela dans un contexte où les crédits deviennent considérablement réduits et où certains prestataires, tels que ceux des cartes carburant, bloquent leurs moyens de paiement à leurs clients puisque ces derniers ne bénéficient plus de couverture assurance. Plus que jamais, les entreprises nécessitent des cartes de paiement flexibles et configurables alors que les salariés demandent des solutions mobiles et adaptables avec les applications permettant de configurer leur moyen de paiement via le smartphone.

Avec les contraintes liées à la crise sanitaire, les salariés découvrent la nécessité de réaliser de nouvelles dépenses liées à leurs déplacements, telles que payer leur hébergement, leur restaurant, ou bien louer une voiture et utiliser donc encore plus de services connectés. Une autre conséquence de la période de confinement passée est une forte croissance de l’activité de commande en ligne. De nombreuses PME, peu habituées du e-commerce, ont dû rapidement s’adapter afin de répondre au besoin de commandes sans déplacement. Création de sites de vente en ligne et le développement du secteur de chauffeurs-livreurs, sont deux résultats directs de cette crise.

La nécessité des livraisons, souvent même lors du week-end ou à des horaires différents de ceux habituels pour l’ouverture des magasins, a trouvé un écho dans le besoin de la mise en place d’un moyen de paiement paramétrable permettant de gérer les paiements inhabituels, mettre en place des restrictions horaires et procéder au contrôle des dépenses de ces nouveaux salariés.

La solution C2A est obtenue sans garantie ni exigence de cautions bancaires.

L’ensemble de ses services connectés accompagnent l’entreprise afin de suivre, contrôler et gérer les dépenses de ses salariés mobiles. Ces derniers, de leur côté, disposent de l’application mobile leur permettant d’être autonomes dans un cadre entièrement contrôlé par le manager.